Gaston Ouvrard
Fernandel
Transposer

C'est beau la Nature


Gaston Ouvrard


page8-1000-thumbpasted-graphicpasted-graphic-2pasted-graphic-1pasted-graphic-4-2
 
Song : A
Intro :
F C7 F
F C
Dernièr’ ment ayant une permission
C7 F
J’avais pris le train le bonheur dans l’âme
C7
Et pendant l’ trajet les yeux pleins de flammes
C C7 F
J’ suis resté tout l’ temps en admiration
G7 C
J’ai vu des montagnes et des pâturages
G G7 C
Des vallons des plaines et puis des grands trous
G7 C
J’ai vu des grandes villes et des p’ tits villages
G7 C C7
Et tout c’ que j’ai vu c’était beau comme tout.

Refrain :
F C7 F
Les buissons s’ couvraient de belle aubépine
C C7 F
La mousse cachait la fraise des bois
G7 C
Le merle fleurtait avec l’églantine
G7 C
Et du rossignol j’entendais la voix.
C7 F C7 F
Dans les beaux jardins des pommes de terre
C C7 F
Fleurissaient gaiement sous le ciel d’azur
G7 C
Un vieux jardinier arrosait la terre
G7 C
Pendant qu’ les p’tits pois poussaient contre un mur
C7 F
Et je m’écriais de ma voix la plus pure
C7 F C7 F
Oh c’est beau ! la natu u re.

F C7
Quand j'ai vu le spectacle offert à mes yeux
C7 F
Je me suis senti l’âme d’un poète
C7
Et j’ me suis collé pour pas perdre une miette
C C7 F
Le nez su’ l’ carreau , afin d’y voir mieux
G7 C
Et comm’ mon haleine faisait sur la glace
G G7 C
Des petits brouillards qui m’empêchaient d’ voir
G7 C
Toutes les 2 minutes pour que ça s’éfface
G7 C C7
Je frottais l’ machin avec mon mouchoir

Refrain :
F C7 F
J’ai dans la forêt vu des nids de merles
C C7 F
Au seuil des maisons les chats ronronnaient
G7 C
Le ruisseau jaseur égrenait des perles
G7 C
Quand le train passait les chiens aboyaient
C7 F C7 F
Le facteur roulait sur sa bicyclette
C C7 F
Les brebis faisaient têter leurs petits
G7 C
Une lavandière lavait ses chaussettes
G7 C
Un joli chien noir gardait les brebis.
C7 F C7 F
Les gendarm’ s à pied passaient sur la route
C C7 F
Des p’ tits écureuils grignotaient des noix
G7 C
La source chantait tombant goutte à goutte
G7 C
Et les violettes embaumaient les bois.
C7 F C7 F
La lune se cachait derrière un nuage
C C7 F
Timide un jeune veau broutait le gazon
G7 C
Un pauv’ chemineau en vagabondage
G7 C
Seul racommodait son vieux pantalon
C7 F C7 F
Je voyais très bien au milieu d’ la plaine
C C7 F
Les vaches donner des coups d’ cornes aux bœufs
G7 C
Et dans l’ firmament noir comme l’ébène
G7 C
Les hannetons volaient au milieu des cieux
C7 F
Et je m’écriais de ma voix la plus pure
C7 F C7 F
Oh c’est beau ! la natu u re.

F C7
Quelques jours plus tard d’ retour au quartier,
C7 F
J’ parlais aux copains de toutes ces merveilles
C7
Ils ne pouvaient pas en croir’ leurs oreilles
C C7 F
Alors je leur dis «j’ vais vous expliquer»
G7 C
Seul’ ment faudra pas me traiter d’andouille
G G7 C
Si j'me tromp un peu j'en ai tellement vu
G7 C
Qu’ dans mon ciboulot tout ça, ça s’embrouille
G7 C C7
Enfin... à peu prés... voici c’ que j’ai vu

Refrain :
F C7 F
Au fond du ruisseau j’ai vu des nids d’ merles
C C7 F
Et les papillons gaiement ronronnaient
G7 C
J’ai vu des p’ tits chats enfiler des perles
G7 C
Quand les chiens passaient le train aboyait
C7 F C7 F
J’entendais la voix des pommes de terre
C C7 F
Pendant qu’ les p’ tits pois flottaient dans l’ azur
G7 C
Et dans un p’ tit coin arrosant la terre
G7 C
Un vieux jardinier poussait contr’ l’ mur
C7 F C7 F
Les brebis roulaient sur leurs bicyclettes
C C7 F
Le facteur faisait têter son petit
G7 C
Un joli chien noir mettait ses chaussettes
G7 C
Une lavandièr’ lavait ses brebis
C7 F C7 F
Les pieds des gendarm’s embaumaient la route
C C7 F
Au seuil des maisons fleurissaient les noix
G7 C
Et les écureuils tombaient goutte à goutte
G7 C
Et les violettes chantaient dans les bois.

C7 F C7 F
Un pauv’ cheminot derrière un nuage
C C7 F
Et un jeune veau voulait mettre un fond
G7 C
Et sur le gazon en vagabondage
G7 C
La lun’ se cachait dans son pantalon

C7 F C7 F
Je voyais très bien au milieu d’ la plaine
C C7 F
Les hann'tons donner des coups d’ cornes aux bœufs
G7 C
Et dans l’firmament noir comme l’ébène
G7 C
Les vaches volaient au milieu des cieux
C7 F
Moi je m’écriais de ma voix la plus pure
C7 F C7 F
Oh c’est beau ! la natu u re.

Transposer